AWAMI

Retrouver la puissance régénérative  de la communauté réinventée     

    

la voie du tenzo, (le cuisinier de la pratique réalisation),  est celle du bol vide qui reçoit: dans l'assise , en cuisine et durant les repas.

S'engager sur ce chemin c'est apprendre à recevoir à chaque instant pour nourrir à son tour .

Pratiquer ensemble, en ligne, chez soi ou en stages ,  c'est rentrer dans la systémique de la vie et se laisser transformer. 

La notion de communauté telle qu'on la toujours conçue fait peur aujourd'hui car elle engage et nous ne voulons, ou nous ne pouvons plus nous engager  comme par le passé . Notre culture est celle du parcellisme et que ce soit temporrellement  ou géographiquement  nous ne voulons plus nous poser mais butiner .  

C'est pourtant  dans l'expérience du faire ensemble que la vie se réàlise au travers chacun de nous, c'est dans le miroir de nos ombres reflétées l'autre que la lumière de la compassion nous éclaire. 

Actualiser notre nature universelle est un activisme qui ne peut  se réaliser  qu'au coeur de la communauté . Aujourd'hui la terre nous appelle à nous  reconnecter au sens commun ,  et cela ne peut se faire que dans l'écoute de notre  profonde intelligence collective qui se déploie dans le Soi inclusif et non le soi séparé.

 

.

Nous sommes la nature 

Nous sommes le système immunitaire de la terre qui se réveille 

Les tenzo  de la communauté AWAMI 

Valérie Duvauchelle , le feu

Valérie DH a découvert la shôjin ryori ( pratique de la cuisine zen )  au Japon il y a 20 ans .Son chemin est celui de la sécularité  dans le respect de la lignée du zen Soto. Engagée dans les mouvements de la Defense de la Vie   ( defend the sacred,  ecosattva , spiritual activism, engaged buddhism, contemplative activism  peu importe le nom ) elle actualise la pratique de la nourriture dans le contexte de la transition écologique.

biographie complète ici  

Catherine Sengthavy, le métal

Catherine est passionnée de l’être humain et est toujours émerveillée de voir comment il fonctionne. 

Elle est masseur-kinésithérapeute puis a approfondi ses connaissances en énergétique (Praticien Shiatsu et Réflexologue plantaire, diplômée de l’Institut Français de Shiatsu) et en relaxation profonde (Reikiologue II, diplômée de l’Institut de Reiki Traditionnel).

« Une bonne santé commence déjà par ce dont on décide de se nourrir. »

C’est lors d’une retraite qu’elle découvre la pratique Shojin Ryori avec Valérie Dai hatsu . Convaincue par l’expérience, elle décide de poursuivre en suivant la chemin  de la cuisine de la bienveillance.

Céline Lebaron , la terre 

Juste faire avec ce qui advient est sa pratique qu'elle a commencé dans le contexte de la restauration gastronomique , Suite à une journée de pratique de tenzo , elle trouve  dans la pratique de la cuisine de la bienveillance l'alchimie profonde de son être avec la nature . . Actuellement en formation de naturopathie, spécialiste des plantes médicinales son souhait est de pratiquer lla naturopathie selon les principes spirituels zen  de la cuisine de la bienveillance.et d'approfondir la puissance  de la co-création du vivant.

  Noda Godo Roshi       Koganeyama Roshi           Issho Fujita                      Gensho San                 Nishii sensei             Mari Fuji sensei

LES MAITRES  SUR LE CHEMIN  
De valérie Dai Hatsu 

Pierre Taigu Turlur sensei

CONTACT

 

06 42 06 71 72

valerie.duvauchelle@gmail.com

 

  • Facebook
  • Instagram
DESCRIPTION
 

cuisine shôjin

cuisine régénérative 

cuisine végétalienne 

cuisine de saison