top of page

 

portrait mouvement _edited.jpg

Valerie Duvauchelle 

Valerie se passionne pour  l'evolution culturelle prémices aux changement de notre agir.  Elle est convaincue que pour vivre pleinement, nous devons changer de posture afin de vivre  une relation radicalement différente au monde et à nous-mêmes. 

Elle s'intéresse particulièrement à l'application de nouvelles façons d'être en communauté et cherche à comprendre les impulsions évolutives invisibles qui se produisent lorsque nous faisons des choses ensemble. 

Elle est cuisinière Tenzo dans la tradition zen et, par ses livres, ses programmes et ses retraites, elle apporte les enseignements universels de cette tradition à la vie en communauté. Elle est surtout connue pour la conception et le développement du processus d'intégration, qui fait le lien entre 20 ans d'apprentissage dans les temples zen et l'expérience communautaire consciente.

Elle s'attache à cultiver la posture  dynamique de "l'étravec" dans sa vie. 

Elle incarne l'équilibre entre l'engagement profond et la spontanéité foutraque.  

Valérie est une pionnière au sein de Life Itself et co-curatrice du Bergerac Praxis Hub.

 

Dai Hatsu 

Ma rencontre de la shôjin ryôri commença pas l'assise de zazen au temple de Sojiji au Japon où je vécu 13 ans.  C'est par le corps, à m'assoir, faire , chanter ensemble avec les moines que la resonance  s'est faite pour moi.Ce n'est qu'à mon retour en France en 2012 que j'ai  commencé à étudier les traces du bouddhisme zen. Profondément ancrée dans la sécularité je vis  la posture de zazen come processus d'ajustement inclusif au monde, une disposition de "l'êtravec "   et  la pratique de la nourriture comme l' espace de résonance co- construisant le monde. 

IMG_3946.jpe

BIO : 

De 2003 à 2007  je pratique au temple de Soji -ji  ( Tsurumi, Kanagawa prefecture) sous la révérence de  Noda Godo roshi et  découvre la pratique de la cuisine zen  avec le Tenzo  ( cuisiner de la pratique ) Koganeyama  Roshi.

C'est également à Soji-ji que je  rencontre Isshô Fujita  que je  suivrai plus tard  au Chizanso de Hayama ( près de Kamakura).

Ma vie se partage alors entre  mes ateliers de cuisine végétale,  ma pratique zen, la permaculture  et mes voyages dans les temples  à la rencontre de tenzo.

En 2012 je reviens en France avec le désir  de transmettre à tous cette pratique  et crée  La cuisine de la bienveillance.

En 2014 je rencontre Dainin Joko Procoppio qui m'offre la fonction de Tenzo 

EN 2017 je prend les voeux ( tokudo) de moniale 

En 2018 je rejoins l'ordre des montagnes et des nuages  sur les traces de Pierre Taigu Turlur   

En 2019 je partage la pratique  de la nourriture de la bienveillance en itinérance et visite régulièrement des  communautés intentionnelles ( Tamera entre autre)

En 2020 j'explore la question de  la communauté en tant que processus  transformatif dans le contexte sociétal actuel. Dans cet esprit je suis également  engagée dans la coopérative des MIC ( maisons de l'intelligence collective ) 

EN 2021j'affrme mon engagement dans le réseau LIFE ITSELF en tant que responsable du developpement des pratiques collectives et développe  le projet Praxis  au moyeu de ( hub) Bergerac où je continue à ce jour de réfléchir à une Praxis de la nourriture pour les communautés. 

LES MAITRES RENCONTRES 
SUR MON CHEMIN  
   

  Noda Godo Roshi       Koganeyama Roshi           Issho Fujita                      Gensho San                 Nishii sensei             Mari Fuji sensei

bottom of page