Valérie Dai Hatsu Duvauchelle 

Ma rencontre de la shôjin ryôri commença pas l'assise de zazen . D'abord seule puis dans  les temple de Soji-ji où chaque semaine pendant des années je me rendais tous les dimanches ainsi qu'aux retraites d'été et d'hiver. Mon élan vint de la joie générée par ces moments et par l'énergie reçue de tous ces moines. Pourtant je ne connaissais rien au bouddhisme et n'était même pas intéressée. C'est par le corps, à m'assoir, faire , chanter ensemble avec les moines que la resonance  s'est faite pour moi..Ce n'est qu'à mon retour en France en 2012 que je commençai à étudier le bouddhisme zen dans les textes. Toujours profondément ancrée dans la sécularité je m'intéresse principalement à la posture de zazen en tant que processus d'ajustement inclusif au monde  de la même manière que j' explore la nourriture comme l' espace de résonance co- construisant le monde.

Et parce que tout cela me rend joyeuse , surtout !

De 2003 à 2007  je pratique au temple de Soji -ji  ( Tsurumi, Kanagawa prefecture) sous la révérence de  Noda Godo roshi et  découvre la pratique de la cuisine zen  avec le Tenzo  ( cuisiner de la pratique ) Koganeyama  Roshi.

C'est également à Soji-ji que je  rencontre Isshô Fujita  que je  suivrai plus tard  au Chizanso de Hayama ( près de Kamakura).

Ma vie se partage alors entre  mes ateliers de cuisine végétale,  ma pratique zen, la permaculture  et mes voyages dans les temples  à la rencontre de tenzo.

En 2012 je reviens en France avec le désir  de transmettre à tous cette pratique  et crée  La cuisine de la bienveillance.

En 2014 je rencontre Dainin Joko Procoppio qui m'offre la fonction de Tenzo 

EN 2017 je prend les voeux ( tokudo) de moniale 

En 2018 je rejoins l'ordre des montagnes et des nuages  sur les traces de Pierre Taigu Turlur   

En 2019 je partage la pratique  de la nourriture de la bienveillance en itinérance et visite régulièrement des  communautés intentionnelles ( Tamera entre autre)

En 2020 j'explore la question de  la communauté en tant que processus  transformatif dans le contexte sociétal actuel. Dans cet esprit je suis également  engagée dans la coopérative des MIC ( maisons de l'intelligence collective ) 

  Noda Godo Roshi       Koganeyama Roshi           Issho Fujita                      Gensho San                 Nishii sensei             Mari Fuji sensei

LES MAITRES RENCONTRES 
SUR MON CHEMIN  
   

Pierre Taigu Turlur sensei

et  comme je ne peux pas tous les nommer on les retrouve tous sur ce blog ainsi  dans le livre puisque cette pour leur rendre hommage  que je l'ai écrit principalement.

CONTACT

 

06 42 06 71 72

valerie.duvauchelle@gmail.com

 

  • Facebook
  • Instagram
DESCRIPTION
 

cuisine shôjin

cuisine régénérative 

cuisine végétalienne 

cuisine de saison