Valérie Dai Hatsu Duvauchelle 

Ma rencontre de la shôjin ryôri commença pas l'assise de zazen au temple de Sojiji au Japon où je vécu 13 ans.  C'est par le corps, à m'assoir, faire , chanter ensemble avec les moines que la resonance  s'est faite pour moi.Ce n'est qu'à mon retour en France en 2012 que j'ai  commencé à étudier les traces du bouddhisme zen. Profondément ancrée dans la sécularité je vis  la posture de zazen come processus d'ajustement inclusif au monde, une disposition de "l'êtravec "   et  la pratique de la nourriture comme l' espace de résonance co- construisant le monde. 

My encounter with the shôjin ryôri began with sitting in zazen at the temple of Sojiji in Japan where I lived for 13 years.  It was through the body, sitting, doing, chanting together with the monks that the resonance was made for me. It was only on my return to France in 2012 that I began to study the traces of Zen Buddhism. Deeply rooted in secularity, I experience the posture of zazen as a process of inclusive adjustment to the world, a disposition of "beingwith" and the practice of food as the space of resonance co-constructing the world. 

IMG_3946.jpe

BIO : ( English below) 

De 2003 à 2007  je pratique au temple de Soji -ji  ( Tsurumi, Kanagawa prefecture) sous la révérence de  Noda Godo roshi et  découvre la pratique de la cuisine zen  avec le Tenzo  ( cuisiner de la pratique ) Koganeyama  Roshi.

C'est également à Soji-ji que je  rencontre Isshô Fujita  que je  suivrai plus tard  au Chizanso de Hayama ( près de Kamakura).

Ma vie se partage alors entre  mes ateliers de cuisine végétale,  ma pratique zen, la permaculture  et mes voyages dans les temples  à la rencontre de tenzo.

En 2012 je reviens en France avec le désir  de transmettre à tous cette pratique  et crée  La cuisine de la bienveillance.

En 2014 je rencontre Dainin Joko Procoppio qui m'offre la fonction de Tenzo 

EN 2017 je prend les voeux ( tokudo) de moniale 

En 2018 je rejoins l'ordre des montagnes et des nuages  sur les traces de Pierre Taigu Turlur   

En 2019 je partage la pratique  de la nourriture de la bienveillance en itinérance et visite régulièrement des  communautés intentionnelles ( Tamera entre autre)

En 2020 j'explore la question de  la communauté en tant que processus  transformatif dans le contexte sociétal actuel. Dans cet esprit je suis également  engagée dans la coopérative des MIC ( maisons de l'intelligence collective ) 

EN 2021j'affrme mon engagement dans le réseau LIFE ITSELF en tant que responsable du developpement des pratiques collectives et développe  le projet Sympoiesis au moyeu de praxis  de Bergerac. 

  Noda Godo Roshi       Koganeyama Roshi           Issho Fujita                      Gensho San                 Nishii sensei             Mari Fuji sensei

LES MAITRES RENCONTRES 
SUR MON CHEMIN  
   
19059992_1926333967644028_79237401438891

Pierre Taigu Turlur sensei

And as I can't name them all, they can all be found on this blog as well as in the book, as it is to pay tribute to them that I wrote it mainly.