La pratique du vivant de la nourriture 

Dimanche 15 janvier       

de 10h00 à 17h00

Paris 

 

La 2ème contemplation

sous

l'angle de la transition , théme de la dignité  

    

 "Réveiller sa vie par la cuisine "

Une journée pour méditer, cuisiner, contempler ensemble l'abondance de notre vie et contacter la joie qui en découle.

Autour de chacune des  contemplations de l'assiette, cette alimentation de l'éveil nous met en lien avec le monde, miroir de notre "Soi" universel. Ressentir qu'avec notre cuisine  se joue la construction de notre identité et de notre rapport au monde est une porte d'espoir pour un mieux vivre en compagnie de tous les êtres. 

Retrouver l'intuition naturelle de manger et de cuisiner, déconstruire notre perception  de la  cuisine tout autant que celle de  la diététique et faire de sa cuisine un lieu de pratique spirituelle est la suggestion de cette journée.

Se laisser guider par l'axe de  l'assise qui révèle notre désir naturel  de cuisinier, goûter  la générosité du silence, ressentir le "Je" dans le lien aux autres sont ses promesses.

Dans l'esprit de la shôjin Ryôri nous apprenons ici à composer des menus aux 6 saveurs 

Silence, enseignement, partage rythmeront cette journée de bienveillance à soi.

 

 

 

 

Déroulement de la journée: ( qui s'adapte à l'énergie du jour)

- activation de l'énergie et introduction à la posture de zazen

 

- Introduction LCB + thématique de la contemplation 

 

- Présentation du menu et recettes / ingrédients  du jour ( sans produit animal, bio, sans gluten) 

 

- Confection d' un  menu de la bienveillance (bio végétal sans gluten) 

 

- Déjeuner  dans l'intimité du partage silencieux  

- Rangement et vaisselle ( pratique de l'équanimité des tâches)

- Cercle d'écoute de l'alimentation profonde 

Pensée juste, nourriture juste, action juste sont  le socle du  plein éveil à la vie synonyme d'énergie, joie et santé.

 

 

La pratique de la Cuisine de la bienveillance est une actualisation laïque de la shôjin ryôri que vous pouvez retrouver dans  le livre le goût silencieux :

 

 

 

Egalement un article sur la shôjin ryôri en résumé ici

La pratique du nomadisme urbain

Dans la tradition de la pratique des bols vides ( aumône) , ces journées s'offrent mais dépendent de votre  désir  de vouloir les accueillir , ainsi la roue tourne , chacun offre et reçoit ce qu'il peut et ainsi la vie circule . Il suffit d'un espace  au sol permettant de mettre les coussins de méditation et de s'étirer ainsi qu'une grande table pour découper et une cuisine. Ces journées peuvent être reçues chez vous  tout autant que dans vos dojos ou centres de retraites.

 

Ces ateliers ne sont pas gratuits mais responsables. valérie Dai Hatsu donne tous ses revenus à l'association qui finance ces frais.

L'atelier se décompose ainsi  :partage des frais + donations pour l'enseignement afin de permettre à ce que que cette pratique continue de se partager. 

 

shopping.jpeg
CONTACT

 

06 42 06 71 72

valerie.duvauchelle@gmail.com

 

  • Facebook
  • Instagram
DESCRIPTION
 

Shôjin cuisine 

Regenerative cuisine 

Vegan cuisine  

Cosmic cuisine 

 

 

© 2015  La cuisine de la bienveillance.

legal mention