Valérie a vécu 15 ans au Japon et c'est en 2003 qu'elle découvre la pratique zen Soto au temple Sôji-ji près de Tokyo.

De 2004 à 2007 elle participe aux sesshin d'hiver et d'été ( retraites zen) de ce temple alors  sous la révérence de  NODA Godo roshi. C'est lors d'une de ces retraites qu'elle a ressenti la puissance de la nourriture dans un bol de riz, ce qui a changé sa vie.

En 2006 elle arrête son activité de promotrice de cinéma pour se consacrer entièrement à la cuisine et démarre des ateliers de cuisine française végétaliennes.

De 2006 à 2009 elle suit le cours du Tenzo KOGANEYAMA Roshi ( moine chef des cuisines) ouvert aux laïques et expérimente l'introduction d'ingrédients  découverts au temple dans sa cuisine.

A partir de 2007 , elle suit Isshô FUJITA au Chizanso de Hayama ( près de Kamakura)  auprès duquel elle déménage en 2008 afin de se rapprocher également des petits producteurs de légumes locaux.

En 2008, elle sera la première étrangère à faire une retraite zen dans les cuisines du temple Sôji-ji en compagnie des moines  et de Koganeyama Roshi.

Durant ces 3 annéess elle partage ses activités entre ses ateliers, la fabrication de chocolats à base de haricots rouges, une petite restauration en Deli  deux jours par semaine et sa pratique zen.

En 2011 elle décide de voyager dans tout  le Japon afin de rencontrer d'autres tenzo  et découvre au passage la permaculture.

En 2012 elle revient en France avec le désir  de transmettre  l'alimentation holistique zen adaptée à notre culture et crée le concept de la cuisine de la bienveillance.

En 2014 elle rencontre Dainin Joko Procoppio qui lui offre la fonction de Tenzo au sein de sa sangha et commence ainsi à transmettre ce qu'elle a recut du Japon.

En 2016 elle continue son chemin pour developper le concept d'alimentation profonde permettant de rentrer dans la pratique séculière de la shôjin ryôri.

En 2017 elle rentre dans la lignée des patriarches et des matriarches sous le nom de Dai Hatsu , bol universel.

En 2018 Valérie Dai Hatsu  rejoint l'ordre de la montagne et des nuages  sur les traces de Pierre Turlur Taigu et fonde Awami. 

En 2019 , elle se lance dans l'exploration de  l'activation systémique de la  sangha à travers le concept de la communauté nomade.

Elle se définit comme une utopiste culinaire et s'inscrit dans le mouvement  de l'activisme du sacré . Elle  se laisse guider par  son intuition  avec au coeur le désir de partager cette pratique de l'alimentation , au nom de la manifestation de notre réveil , de la transition et  du changement de paradigme qui en découlera.

CONTACT

 

06 42 06 71 72

valerie.duvauchelle@gmail.com

 

  • Facebook
  • Instagram
DESCRIPTION
 

Shôjin cuisine 

Regenerative cuisine 

Vegan cuisine  

Cosmic cuisine 

 

 

© 2015  La cuisine de la bienveillance.

legal mention