Le renouveau 

8 et 9 février 

En  phase avec le nouvel an lunaire de la fin janvier / début février que signe  les premières fleurs de prunus ou l’éclosion des camélias. Et si cette saison se faisait discrète jusque là dans nos contrées on peut dire qu’elle est mise en lumière  depuis quelques années avec le réchauffement climatique. 

La saison du renouveau est donc encore au cœur de l’hiver mais avec ce réveil délicat , intérieur, cet enthousiasme silencieux de l’énergie régénérée par le repos. 

Il y a une belle tradition au japon qui marque ce renouveau grâce à une soupe celle des 7 herbes ( nanakusa)  . On la  retrouve en Europe , c'est celle du bouillon des 9 herbes nouvelles du jeudi saint  ( griendonnerschdaa supp)  . On lui prête des vertus certainement justifiées grâce à l’amertume qui va nettoyer le foi de ses excès festifs mais plus profondément je crois que de goûter le sauvage bien vert de l’hiver nous met en lien avec la nature.

Traditionnellement la tradition du nanakusa marquait la fin de nouvel an luni solaire   qui depuis l’ère meiji  et le nouveau calendrier est passé au 7 janvier au lieu du 7 février . 

Associée à la pleine lune du 9 février nous bénéficierons par notre manière de nous relier ( pratique)  , de l'énergie et de l'enthousiasme propice au renouveau de l'année en marche. 

 

7 et 8 mars : 

Depuis le 25 février ( mardi gars) nous entamons la fin de l'hiver et la remontée vers le printemps. Dans la tradition chrétienne c'est  le temps de carême qui  s'aligne au cycle physio-biologique .  Cette période suit les carnavals ( enlever la viande étymologiquement ) avec son apogée au mardi gras ( littéralement le dernier jour de gras de l'hiver).  

C'est donc une  période d'allègement , de rafraichissement du corps mais aussi du coeur , on se prépare au renouveau , on se dégraisse de l'ancien, du connu pour recevoir le nouveau cycle de l'équinoxe de printemps jusqu'à la résurrection terrestre de pâques , fin du carême.

C'est toute la nature qui se prépare , de manière silencieuse et invisible et simplement  nous nous alignons.

C'est en compagnie de la pleine lune de la nouvelle année lunaire  de février et de la super lune de mars   que nous nous retrouvons pour ces partage du coeur. 

Shin en japonais , que l'on traduit souvent par esprit , signifie le coeur, notre coeur mais surtout le coeur du monde. Profiter de la lumière de la lune nous  permettra de déployer , en douceur , l'énergie qui se réveille.

2 jours pour ouvrir l'espace, se rendre disponible , se détendre pour écouter la vie et la nourrir de tout notre être . 2 jours pour recevoir et redonner dans l'esprit de la troisième  contemplation. 

CONTACT

 

06 42 06 71 72

valerie.duvauchelle@gmail.com

 

  • Facebook
  • Instagram
DESCRIPTION
 

Shôjin cuisine 

Regenerative cuisine 

Vegan cuisine  

Cosmic cuisine 

 

 

© 2015  La cuisine de la bienveillance.

legal mention